La Vague de fond du transport responsable arrive…. des Etats-Unis !!!

En juin 2015, l’initiative Science Based Targets (SBTi, http://sciencebasedtargets.org/ ) a été lancée au niveau mondial par les Nations Unies  pour développer et promouvoir des méthodes de décarbonation et permettre aux entreprises de se fixer des objectifs de réduction de gaz à effet de serre (GES) ambitieux et en cohérence avec les recommandations scientifiques.

Un transport plus responsable permettrait de contribuer largement à cet objectif indispensable en regard de l’urgence climatique ; l’ensemble des donneurs d’ordres du transport doivent donc soutenir et mettre en place des plans d’action significatifs

Déjà plus de 250 grandes entreprises (AstraZeneca, Coca-Cola, Dell, Diageo, Eneco, P&G, General Mills, Sony, Kawasaki, Kellogg, Kering, Komatsu, Konica, Minolta, Nestlé, Panalpina, PepsiCo, Pfizer, HP,  Sony Tetra Pak, Walmart Stores….) se sont engagées dans la démarche, et ont aligné leurs objectifs internes de réduction des émissions des GES sur des niveaux d’émissions jugés par le SBTi compatibles avec la cible de 2°C.

Les entreprises ont un rôle primordial à jouer dans la réussite de la transition vers une économie bas carbone ; elles doivent aligner leurs émissions de GES avec les prévisions scientifiques, soit sur un niveau limitant la hausse de la température moyenne mondiale en dessous de 2°C.

TK’Blue propose à l’ensemble des décideurs de la chaine de transport de les voir  contribuer à ces objectifs en  mettant en avant la supply chain et les transports dans ces enjeux sur lesquels leur direction générale a ou va se mobiliser.

Les nouveaux outils mis en ligne par l’Agence depuis le début de l’année permettent de choisir, planifier, simuler et chiffrer les progrès réels à partir d’un point zéro à définir et à cascader des objectifs en interne et en externe en phase avec les objectifs globaux énoncés ci-dessus.

La méthodologie et les outils TK’Blue sont totalement conformes au standard du GHG, et plus précisément audités conforme par  Bureau VERITAS à au décret français et la norme EN 16258 pour le calcul des émissions de CO2/GES.

Leur mise en œuvre est rapide, soit la simple mise en place de la récupération des données transport sous fichier Excel : les tonne.kilomètres associées aux différents modes ou prestataires de transport que l’Agence labellise ensuite.

Revenir en haut de la page