La TK’€ pour les donneurs d’ordres


Pour les chargeurs le service TK’€ fournit une analyse des coûts sociétaux de l’ensemble des opérations de transport des chargeurs:
• Analyse des coûts sociétaux générés par leurs chaînes de transport
• Analyse des bénéfices sociétaux dus à leurs choix écoresponsables
Ainsi, qu’une communication « solide » sur les bénéfices de leur comportement responsable auprès de toutes les parties prenantes (personnels, clients, fournisseurs, actionnaires, autorités,…).

Les donneurs d’ordres accèdent à leur analyse globale et détaillée, dans leur espace de pilotage :

  • Analyse des coûts sociétaux totaux : Indépendamment des propres coûts supportés par le transporteur (amortissement matériels, équipements, frais de personnel, carburants, taxes et péages directs et indirects,…) tout transport entraine des coûts pour la société, dits coûts sociétaux, conséquences directes et indirectes des externalités négatives générées : congestion, accidents, bruit, pollution de l’air, émissions de gaz à effet de serre, processus Amont-Aval.

  • Analyse des coûts sociétaux par externalités négatives :

Analyse des coûts sociétaux dus au «Pollution sonore» : La pollution sonore a des répercussions sur la santé : stress, source de plaintes et de conflits, perturbation du sommeil, et au-delà d’un certain seuil, maladies cardio-vasculaires.
Les transports aériens, routiers et ferroviaires sont responsables de pollutions sonores intenses.

Analyse des coûts sociétaux dus à la «Congestion» : Les coûts de la congestion comprennent les coûts directs liés au temps et au fonctionnement et les coûts indirects (coût d’opportunité lié au temps perdu, coûts supportés par les tiers du fait des retards de livraison des marchandises, coûts liés à l’environnement).

Analyse des coûts sociétaux dus aux «Accidents» : Le coût global des accidents corporels en France s’élève à plus de 10 milliards d’euros par an.
Les accidents de véhicules de transport de matières dangereuses peuvent être source de pollution grave et durable du sol, de l’eau, de l’air, localement (dans les bords de routes, de fossés, de champs..), ou à distance dans les bassins de retentions d’orage.
Les fumées et restes d’incendies de véhicules et/ou de marchandises dangereuses sont également sources de polluants (métaux, HAP notamment), de même que les eaux et produits d’extinction.

Analyse des coûts sociétaux dus à la «Pollution» : La pollution est à l’origine d’effets néfastes sur la santé humaine (décès, hospitalisations, …).
Le coût économique de la mortalité (décès prématurés) et de la morbidité (nouveaux cas de bronchite chronique, journées d’activité restreinte, …) est élevé pour la collectivité, entre 20 et 30 milliards d’euros par an.
Les bénéfices de la mise en place des normes « Euro » qui limitent les émissions polluantes des véhicules routiers sont deux fois supérieurs aux coûts du dispositif (notamment coût des techniques de dépollution)

Analyse des coûts sociétaux dus au «Changement Climatique» : Le changement climatique est aujourd’hui une réalité et ses conséquences seront sensibles dans notre environnement et nos modes de vie.
Définir et évaluer les effets auxquels les acteurs devront faire face permet d’envisager les mesures d’adaptation les plus appropriées.

Analyse des coûts sociétaux dus au « Processus Amont-Aval » : les coûts « Processus Amont-Aval » prennent en compte les effets, coûts et conséquences de la production de l’énergie finalement consommée par le véhicule : pollution atmosphérique, coûts du changement climatique, sur la base du montant des d’émissions de CO2 ainsi que le risque du nucléaire en matière de production d’électricité.

Revenir en haut de la page